Qui est Sarah HĂ©bert ?

Sarah HĂ©bert

Sarah, élevée au grand large

Sarah, élevée au grand large …

J’ai vécu les 12 premières années de ma vie autour du monde, sur un voilier en famille. Ces années m’ont marqué à vie et font partie intégrante de ma personnalité.
Bercée par la houle, j’ai grandi au contact d’une multitude de cultures et de paysages, ce qui m’a certainement offert une ouverture d’esprit utile pour s’adapter à toutes les expériences de la vie.
Depuis 10 ans, je continue à parcourir la planète pour participer aux compétitions internationales de windsurf.

 

Un défibrillateur pour vivre à 100% !

Un défibrilateur pour vivre à 100%

Il y a 4 ans lors d’un examen médical de routine on me découvre un trouble du rythme cardiaque.
Malgré des examens complémentaires les spécialistes ne trouvent rien. Mais par précaution, les médecins me conseillent la pose d’un défibrillateur pour continuer à vivre à 100% !

Aujourd’hui je vis comme avant. Après les douleurs post-opératoires et un travail mental nécessaire pour accepter cette opération à 22 ans, j’ai réussi à retrouver le plus haut niveau sportif. Deux mois après mon implantation je remporte les Championnats d’Europe. Cette épreuve m’a rendu plus forte et cette traversée est un moyen de repousser mes limites physiques et mentales. Je souhaite surtout transmettre un message fort : tous les rêves sont possibles malgré les difficultés de la vie, car « Avec du cœur tout est possible ! ».

100% Nature

100% Nature

De ce voyage en voilier, j’en ai gardé le goût des choses simples et naturelles. Pratiquer le windsurf c’est pour moi une façon de rester au contact et en harmonie avec la nature. Au quotidien j’aime aussi m’accorder du temps pour retourner à l’essentiel, comme entretenir mon potager qui me nourrit presque toute l’année en fruits et légumes bio, en septembre c’est la période des figues, je régale donc mes amis avec mes confitures fait maison, l’automne c’est les champignons et le reste du temps je parcours la campagne carnacoise à vélo pour y découvrir de nouveaux sentiers et de nouvelles zones de cueillettes !

 

Waterwoman  accomplie

Waterwoman

Depuis quelques années j’ai multiplié les façons d’apprécier la glisse, en pratiquant de nouvelles disciplines sportives. C’est comme ça que je suis devenue ce que l’on appelle dans notre jargon une Waterwoman, aujourd’hui en plus de pratiquer le windsurf, je m’éclate aussi en kitesurf, en stand up paddle et tout dernièrement en surf ! C’est un vrai accomplissement pour moi de pouvoir pratiquer tous ces sports de glisse, on peut dire en quelque sort que la boucle est bouclée ! Comme quoi il m’aura fallu 26 ans pour aller à l’essentiel : le surf !